• Pour Macron, il faut «une réponse claire» aux «classes moyennes et laborieuses»

    Le commentaire ci-dessous une fois de plus fut refusé car sans doute il n'est pas politiquement correct de dire que dès le premier septennat de Mitterrand ce cher président et la gauche réunis ont entamé le long processus de dégringolade économique, financière et culturelle de ce pays. Il est vrai que les électeurs ainsi que les soutiens de l'époque avaient la mémoire courte et ont quelque peu oublié les turpitudes de la IVe République et de ses 21 crises ministérielles dont ils ont été entre autres  les merveilleux acteurs.

    Alors que Macron et Royal, aujourd'hui, nous dispensent de leurs phrases toutes faites et parfaitement creuses. Depuis 37 ans ce pays a vu son endettement croître tout particulièrement quand la gauche était aux affaires. Dans le même temps les mêmes responsables n'ont fait aucun effort pour réduire les dépenses inutiles qui surtout favorisaient leur propre bien être et donc ont accentué ce déséquilibre financier. Nous avons pu observer entre autres les remèdes ridicules et inefficaces tentés pour empêcher les fuites de devises avec l'interdiction sotte, stupide et totalement inefficace, d'utiliser ses cartes de crédit à l'étranger, et ce n'est qu'un exemple entre mille comme celui des nationalisations bancaires qu'ensuite on dénationalisa parce qu'il fallait bien trouver de l'argent quelque part. Et ne parlons pas des chantiers pharaoniques style pyramide du Louvre.

    Chaque fois qu'une crise a frappé pendant ce temps l'économie du pays, cette même gauche a tenté de mettre la responsabilité sur le dos soit des USA, de la mondialisation, de l'Euro pour ne citer que les principales causes invoquées alors qu'il suffit de regarder leur piètre gestion et la situation de pays européens tiers qui eux s'en sont sortis face aux mêmes situations internationales. C'est le dogme habituel cher il faut bien le dire à nos concitoyens chaque fois qu'ils se trouvent pris en défaut. Si on est surendetté personnellement, ce n'est pas sa propre faute, c'est celle du banquier...

    Macron fait tout ce qu'il faut pour que dans un délai relativement court il se trouve confronté à un mouvement social de la même ampleur que celui de Mai 68. Il serait grand temps qu'il change de cap ou alors démissionne ce qu'un président ferait , s'il prenait conscience du fait que son élection a été simplement le résultat du vote CONTRE Le Pen et non POUR lui. Le nier est inadmissible. Quand un électeur craint le pire du fait d'un des candidats, il se tourne vers le candidat qui lui déplaît le moins, ce qui ne veut absolument pas dire qu'il le soutient. Il faut cesser là encore de prendre les électeurs pour des imbéciles.

    On ne dirige pas avec le mépris, les propos à la limite de l'insulte pour ses concitoyens, aussi bien de la part de ses ministres sans parler des phrases sottes montrant à l'évidence que ce petit monde vit en dehors des réalités quotidiennes que les Français vivent toutes catégories sociales confondues . On est des beaufs, pour Monsieur Darmanin très en verve ces derniers temps, "C'est la peste brune qui a manifesté sur les Champs Élysées", bientôt on dira que les manifestants sont des SA , à quand le qualificatif SS? Lors de la manif pour tous rappelons-le, Pierre Berger a eu le toupet de qualifier les opposants à cette loi d'antisémites pour ne pas dire de Néo-Nazis.... Décidément la gauche brille de tous ses feux délétères.

    Pour l'information de Monsieur Darmanin qui visiblement ne connait pas le prix des restaurants à Paris, face aux Bouffes Parisiens, dans un restaurant italien de fort bonne qualité et déjà relativement haut de gamme,  un repas aujourd'hui pour deux personnes, plat, dessert et vin compris m'a coûté 85€; et en tous cas je n'en fais pas ma cantine! Nous sommes dieu merci loin des 200€ en moyenne annoncés par le ministre. Evidemment si ce dernier déjeune chez Lasserre ou Taillevent alors la facture doit être nettement supérieure, mais je ne pense pas que les Français moyens lorsqu'ils en ont les moyens y aillent déjeuner quand ils n'ont pas de restaurants d'entreprises.

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Novembre à 23:31

    Coucou Claude,

    on ne peut quand même as dire que ça c'est arrangé du temps de Sarkozy!!!

    Bises. 

    2
    Mercredi 28 Novembre à 07:58

    Bonjour Sylvie, je ne suis pas certain que le niveau d'endettement du pays se soit aggravé au point des présidences précédentes et des deux dernières mais c'est à vérifier, je pencherai pour un palier pendant son quinquennat. Il avait ses défauts mais surement pas celui de l'arrogance et du mépris actuel et encore moins de l'amoralité d'un Hollande se pavanant avec ses maîtresses.

    De toutes façons le problème de l'endettement de la France est une donnée constante de ce pays que ce soit avant ou après la révolution Française; je lis en ce moment l'excellente biographie de Talleyrand de de Waresquiel qui montre comment par la faute de Marie Antoinette et de sa maudite coterie, tous les efforts faits pour tenter de résoudre ce problème ont échoué et les intérêts des trois classes réunies ont contribué à faire tomber le régime, le tiers état n'étant pas plus innocent que la noblesse et un clergé rapace à souhait; ainsi un homme d'église touchait environ 300000 livres par an quand un ouvrier en recevait 500!!!! Il est joli le vœu de pauvreté de ces messieurs les évêques et cardinaux de l'époque et n'a certainement pas changé aujourd'hui d'ailleurs...

    Aujourd'hui toutes les conditions sont réunies pour qu'une explosion violente se produise; les gens, classe moyenne et ouvrière confondues en ont assez d'individus comme Macron et consorts imbus de leur petite personne, d'une nullité culturelle abyssale. Pour la première fois de ma vie, moi qui déteste les mouvements de foules, me serait joint aux gilets jaunes si je n'avais pas eu l'infarctus de 2017 et les risques que le stress me feraient encourir. De Rugy est une crapule, hypocrite qui reçoit à la dernière minute les gilets jaunes en se disant qu'ainsi il y a de fortes chances qu'ils ne puissent venir, ce qui s'est produit pour les 3/4 d'entre eux loin de Paris et qui EUX bossent et n'ont pas une armada d'individus incapables pour faire leur boulot.

    J'ai rarement éprouvé autant de haine pour tout cet aréopage de profiteurs depuis l'arrivée de l'ordure que fut Mitterrand et sa clique de gauche caviar. Pourtant je suis un privilégié et je peux sans trop de problèmes m’accommoder des mesures fiscales prises. Mais il y a des limites à l'injustice et surtout à l'irrationalité des mesures prises en matière climatique. On met la charrue avant les bœufs, avant de limiter la circulation des voitures on doit mettre en place un réel système de transports en commun et qui couvre centres villes et banlieue, capitale  régionales et leurs banlieue même éloignée. On diminue les dépenses somptuaires style jeux olympiques et autres stupidités style 11 novembre, 14 juillet. On oblige les entreprises à la consommation entre autres à baisser leurs marges commerciales exorbitantes (60% du chiffre d'affaires en moyenne, pas étonnant qu'il y ait des soldes du 1er janvier à la saint sylvestre!) etc...

    Macron voyage, se préoccupe des autres pays avant le nôtre, conforte l'idée que la France est la mère Térésa du globe! NON, NO N, CENT FOIS NON !

    C'est un irresponsable et un dangereux individu qui devrait être mis à la porte!

    Désolé mon amie pour ce discours, mais j'avoue que la coupe est pleine à ras bords.

    Bisous

    Claude 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :