• Daniel Cordier Alias Caracalla

    Qui est Daniel Cordier? Je pense que seuls ceux qui ont étudié les grands faits de la Résistance doivent le savoir, en tous cas j'avoue mon ignorance et cet aspect de la seconde guerre mondiale me reste encore à découvrir et sans doute bien d'autres. 

    Je suis tombé sur ce livre par hasard l'autre jour en furetant à la Fnac dans le rayon consacré à la seconde guerre mondiale. L'ouvrant et lisant la postface de dernière de couverture, j'eus il faut bien le dire un effet de recul quand  il dit "J'ai consacré beaucoup de soins à traquer la vérité pour évoquer le parcours du jeune garçon d'extrême droite que j'étais qui, sous l'étreinte des circonstances, devient un homme de gauche. La vérité est parfois atroce..."

    Aïe! Extrême droite! S'il est une tendance politique qui me répugne voire me révulse, c'est bien celle d'extrême droite! Seulement la suite me donna à réfléchir quand je lus que ce jeune homme à l'époque âgé de 20 ans, devint pendant un an le secrétaire de Jean Moulin jusqu'à son arrestation. Du coup j'achète le bouquin et ayant terminé celui de Nordling commenté plus bas, je me lance dans cette nouvelle lecture.

    Et bien je n'arrive pas à lâcher ce livre dont j'ai déjà lu 264 pages sur les 1120 que l'ouvrage compte dans l'édition Folio de ce livre paru en 2009 chez Gallimard et qui obtint le Prix Renaudot Essai en 2009.

    Cordier de son vrai patronyme Daniel Bouyjou est né en 1920. Aujourd'hui il va sur ses 97 ans et semble-t-il s'est depuis ce livre mis en route pour le second tome retraçant son parcours postérieur à ses années de résistance. Je lui souhaite encore de nombreuses années pour nous donner cette suite à ce journal fantastique tant par le sujet qu'il couvre, que par la spontanéité, le romantisme, le coté un peu gavroche de ce jeune garçon de 20 ans qui entendant le 17 Juin 1940 à la radio, Pétain annoncer qu'il va demander aux Allemands de signer un armistice, effondré de voir celui qu'il estimait au plus haut point suivi en cela par un autre de ses dieux du moment Charles Maurras, trahir la France et se comporter en lâche, décide avec 17 copains du même bord, de quitter la France et de s'engager dans le mouvement que vient d'initier le 18 Juin Charles de Gaulle. Il embarque le 21 Juin et croyant au départ partir pour le Maroc va se retrouver en Angleterre quelques jours plus tard. La suite il faut la lire, c'est fascinant, on a par moment les larmes aux yeux, à d'autres on éclate de rire devant ce gosse qui voussoie sa petite amie dont il veut faire sa femme mais que les circonstances ne finiront pas par lui faire nouer ce lien (enfin je suppose... sinon que dès le départ on comprend que David est gay mais n'osera le dire haut et fort qu'en 2009).

    Jeunes et moins jeunes lisez ce bouquin qui respire la passion, le courage, et qui nous montre un jeune homme encore gamin qui aime les gâteaux comme il dit en final, et je parie qu'il les aime toujours, qui peut être un exemple à suivre plutôt que de perdre son temps sur Facebook!

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Février à 22:51

    Pas le temps de lire Claude,

    je suis déjà en retard de 100 messages au moins!

    Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :