• ENGIE ex GDF-SUEZ ou la pagaille organisée

    Je viens de recevoir de ENGIE mon fournisseur de Gaz-Electricité 6 factures rectificatives correspondant à mes consommations de gaz depuis MAI 2015! On a le toupet de me demander la bagatelle de 905.55€ correspondant en fin de compte à deux factures de paiement d’intérêts de retard pour des factures soit erronées soit bloquées par ENGIE et que n'ayant pas reçues je ne risquais par de pouvoir payer. Vue les bizarreries en matière de calculs il se pourrait même que ce soit ENGIE qui me doive de l'argent!

    Inutile de dire que je réagis avec violence à pareille comportement et me suis fendu du courrier ci-joint à son président demandant réparation du préjudice subi.

     

    "Monsieur le Président, 

    devant les difficultés que j'ai à me faire comprendre de votre service client et comptable, j'en appelle à vous pour régler une situation totalement inadmissible et qui donne une lamentable image de votre société. 

    Je précise dès à présent pour vous informer que je ne suis pas un petit débutant en finances et encore moins sénile ou atteint de troubles de mémoire ou de compréhension, vu mon âge.

    J'ai été pendant 20 ans cadre de direction de l'ancien Groupe Paribas, à la tête entre autres du service d'analyse financière du département bancaire en charge de la prédiction des risques de faillites d'entreprises, département dirigé alors par Monsieur.......... qui pourrait témoigner de mes compétences et de ma rigueur sans faille, sans parler de mon éthique professionnelle. 

    Cela dit je me trouve être demandé par vos services, la somme colossale de 905.55€ par suite d'une succession d'erreurs et conformément à 6 factures reçues ce jour, faisant entre autres apparaître des intérêts pour retard de paiement de 554.19€ et 185.14€. Ceci couvrant la période de Mai 2015 à Novembre 2015 inclus. 

    La raison invoquée par vos services fut la constatation d'erreurs sur les factures de la période qui ne furent pas pour certaines envoyées et furent bloquées par vos services.

     Cet état de choses appelle de ma part les remarques suivantes et les demandes qui en découlent: 

    1/Je tiens au préalable à dire qu'une société bien gérée et qui dans la conjoncture actuelle se doit de faire le maximum par une action de TOUTE SA HIERACHIE, évite les gaspillages couteux d'envoie de 6 documents séparés comprenant outre deux pages de factures, une note concernant la révision des contrats, une enveloppe, et une notice de caractère publicitaire le tout en couleur! Je ne parle pas bien entendu du timbrage du courrier; chaque facture rectificative fit l'objet d'un envoie dans une enveloppe séparée!!!!! On croit rêver! Et bien entendu c'est le client qui paiera in fine l'addition enregistrée en bonne et dû forme dans votre compte d'exploitation au titre des charges courantes! 

    2/ Je m'étonne qu'il ait fallu plus de 11 mois pour que vos services de facturation et comptable s'aperçoivent que des factures n'étaient pas correctes, soit que l'on me doive un trop perçu soit au contraire que la facture ait été sous évaluée. 

    Je précise que par suite d'un précédent litige en Juillet 2013, on voulait déjà me facturer une augmentation de près de 50% de ma consommation de gaz alors qu'après près de 4 mois de palabres et d'insinuations malveillantes sur mes compétences en matière de calculs de statistiques ( élément faisant partie des exigences de  ma profession depuis 1962), on finit par reconnaître ce que je disais dès le départ, que le compteur de GRDF devait avoir un dysfonctionnement grave entraînant des affichages d'index aléatoires! Enfin on finit par changer le compteur et fort de l'impéritie de vos services ne protégeant pas les intérêts de vos clients j'en suis réduit à relever moi-même mensuellement mes index pour les rapprocher de ceux figurant sur mes factures! JE NE SUIS PAS PAYE POUR FAIRE LE TRAVAIL NI DE GRDF NI D'ENGIE! 

    Il est évident que vue la complexité des méthodes de calculs qui partant de l'index des consommations aboutit à la facture finale, je suis dans l'INCAPACITE TOTALE DE DIRE SI LA FACTURE A L'INSTANT "T" EST CORRECTE OU NON. Je ne peux me fier qu'à mes habitudes de vie. 

    A l'époque vos services ont eu l'audace de prétendre que j'avais changé ces habitudes, allant jusqu'au ridicule de dire que j'avais changé d'appartement ou qu'il s'était agrandi! Je n'ai pas hélas la capacité à repousser les cloisons des murs porteurs de mon immeuble! 

    Au vu donc des index figurant sur les rectificatifs, les erreurs si tant est qu'il y en ai eu, ne venaient pas des relevés ou des estimés souvent farfelus des index sur le compteur.

    Je suis donc dans l'incapacité totale de savoir si les correctifs apportés soit en ma faveur soit à mon désavantage sont justifiés ou non. 

    3/ Dès lors que des anomalies ont été observées par vos services, que des factures qui devaient m'être adressées ne me sont pas parvenues parce que bloquées par vos services, JE NE VOIS PAS DE QUEL DROIT ON PEUT JUSTIFIER L'IMPUTATION DE FRAIS DE RETARDS QUI PAR EUX-MÊMES SONT D'UN MONTANT SANS LE MOINDRE RAPPORT AVEC UN QUELCONQUE PREJUDICE DONT VOTRE ENTREPRISE POURRAIT SE PREVALOIR. 

    IL EST DONC ABSOLUMENT HORS DE QUESTION QUE JE PAIE LES 905.55€ D'INTERETS DE RETARD SUR DES FACTURES QUE L'ON NE M'A PAS ENVOYEES.

     Je terminerai en disant que je considère qu'un service comptable compétent envoie des documents dans leur véritable ordre chronologique de telle sorte que le client puisse avoir un véritable document comptable en partie double faisant apparaitre avec les dates dans l'ordre chronologique correspondant au relevé des inde.  Les factures doivent apparaitre avec d'un coté le montant de la créance et en regard le montant réglé par le client ou l'avoir correspondant si cela est le cas. Ceci ressort de la plus élémentaire correction et éthique professionnelle ce qui semble être le dernier souci de vos services et de vos collaborateurs.

    La pagaille des documents reçus ce jour m'a obligé à consacrer 4heures pour me sortir de l'enfer du déchiffrage de vos documents faisant montre d'une totale incompétence et désorganisation de vos services clients et facturation. Qui plus est plus d'un mois après l'avoir réglée votre site internet omet dans mes règlements  une facture payée le 29/02/2016 ! Jolie image que donne la façon dont votre site internet et géré. 

    Vous trouverez en pièces jointes copie de l'état chronologique de mes paiements et leurs dates de règlements ainsi qu'en regard les demandes de vos services avec mes remarques sur les aberrations qui en découlent. Je joins également mes relevés carte VISA PREMIER avec pointés les réglements effectués sur des factures effectivement reçues et qu'on est allé jusqu'à dire ne pas avoir dans vos services comptables. Que je saches la BRED et VISA n'en sont pas à détourner des fonds de leurs clients!  C'est à se demander si ce n'est pas ENGIE qui me doit de l'argent encore! 

    Je ne vous cache pas que je suis entrain de me poser la question sérieusement de changer de prestataire au vu des incidents répétés et qui provoquent chez moi un stress considérable totalement inacceptable pour un homme ayant subi il y a peu une opération à cœur ouvert!

    Comme je le dis à qui veut m'entendre, j'élimine les "stresseurs" et je crains que ce ne soit le tour d'ENGIE... 

    Dans l'attente d'un règlement sans délais de ce litige, d'un courrier de VOTRE PART ET NON D'UN QUELCONQUE SOUS-FIFRE, et d'une annulation pure et simple des demandes d'intérêts de retard par vos services, je vous prie de croire Monsieur le Président en l'assurance de mes sentiments distingués"

    Voilà où en est arrivé un pays géré n'importe comment, où l'incompétence est un critère de recrutement et la compétence est une assurance de devenir chômeur de longue durée!


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    jeandenim
    Mardi 12 Avril 2016 à 17:50

    j'ai connu ces affres de la technologie  en debut du siecle ! l'EDF me rendait l'argent que je versais ! il m'a fallu les inviter a sabler le chapagne pour les faire réagir ! il s'est avéré que nous avions des compteurs trafiqués par le propriétaire de l'immeuble de quatre logements .. Je ne te dis pas  la pagaille ! cela a fini devant les tribunaux  car Edf ne s'est pas laissé faire ..  mais j'ai encore vu pire ... mais ça, ce sera une autre fois ..

    2
    Mardi 12 Avril 2016 à 18:03

    J'espère ne pas devoir recourrir aux juges vendus aux socialistes depuis 1981!

    3
    Mardi 12 Avril 2016 à 23:52

    Pfffff mon pauvre Claude,

    qu'es-tu venir faire dans cette galère!

    Mais tout est galère, aujourd'hui!

    Sauf en Espagne où les gens sont sympas bon avec les touristes ils ont intérêt!

    Bon courage et bises.

    4
    Mercredi 13 Avril 2016 à 04:31

    Enfin je ne voudrais pas dire mais l'Espagne ne brille pas mieux que la France sur le plan économique et là aussi les socialistes ont montré leur incompétence notoire!

    Et pour ce qui est de GDF Suez la pagaille de la gestion de l'entreprise est à l'image du gouvernement de ce pays, géré par des incompétents notoires qui en plus maintiennent à la tête de l'entreprise un homme qui visiblement a fait son temps et a atteint largement l'âge de la retraite (67 ans) et qu'on prolonge pour deux ans encore! Cela en dit long sur les copinages en haut lieu, ce n'est sûrement pas à toi ou à Georges pas plus qu'à moi qu'on aurait fait cette fleur!

    A titre d'exemple sur une des factures rectificatives on date du mois de novembre une consommation payée en août sans bien entendu mettre en face le crédit correspondant, en d'autres termes on facture la dite consommation deux fois et l'on croit que je vais gober pareille couleuvre!

    J'aurais fait cela à Paribas, j'aurais été foutu à la porte dans les deux heures!

    Cela n'a pas empêché ce pauvre homme d'avoir encaissé en 2014 un salaire de 1 784 363 € ! (source: Salaire Gérard Mestrallet (PDG, GDF Suez) - Journal du Net ). Il doit avoir des problèmes de fin de mois le pauvre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :