• Remaniement ministériel ou l'art de ne pas être un chef d'Etat

    Quand on veut retrouver la confiance d'un pays on commence par avoir le courage d'aller dans les circonscriptions qui n'ont pas voté pour vous pour comprendre sur le terrain les problèmes auxquels ces électeurs sont confrontés 24h/24.

    Ensuite on se débarrasse du stupide dogme de la parité comme critère de compétence pour ceux qu'on nomme à la tête des ministères, on nomme des responsables qui ont une autre expérience que celle théorique et vide de l'ENA, des diplômes de fac de lettres mais qui ont fait leurs preuves de nombreuses années durant dans des entreprises de toutes tailles en mettant les mains dans le goudron,

    on fait des économies en supprimant tous ces secrétaires d'Etat vrais parasites de la vie ministérielle et qui coûtent la peau des fesses, en un mot on donne l'exemple du serrement de la ceinture avant de l'exiger des autres.

    C'est comme cela que l'on devient crédible, l'on ne monte pas les actifs contre les retraités et réciproquement; c'est en rassemblant qu'on a un soutien d'un pays. Mais pour faire cela il faut avoir de la modestie, le sens de l'Etat et de la fonction qu'on occupe pour éviter les bourdes à répétition de cet été.

    Monsieur Macron, la France ce n'est pas "Alice au pays des merveilles" par contre vous vous jouez à "l'Apprenti Sorcier" et ce genre de jeu peu finir très mal dans le contexte économique et politique mondial où nous vivons en ce moment. L'histoire se répète que cela vous plaise ou non...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :