• Notre Dame de Paris défigurée...

    Triste soirée que celle d'hier avec l'un des joyaux de la capitale et de la France partir partiellement en fumée.

    L' imprudence et le sens de ses responsabilités sont bien souvent la cause de pareils désastres. Récemment un ouvrier travaillant dans l'appartement contiguë du mien, sciait avec une scie à métaux un plaque d'acier sans la moindre protection, les étincelles tombaient sur la moquette du palier au risque de déclencher un incendie car je ne suis pas du tout certain que celle ci datant de la construction de l'immeuble en 1980 réponde aux normes actuelles de sécurité....C'est l'odeur de brûlé qui me fit ouvrir ma porte et découvrir cette inconscience! Malgré mes remarques il continua son travail comme si de rien n'était...

    Qu'on ne nous dise pas en haut lieu qu'il était impossible d'installer des sprinkler dans les lieux sensibles de la cathédrale, ce genre de système existe depuis des décennies et dans un espace aussi sensible la notion d'économie doit passer au second plan. 

    Le clergé qui joue les parents pauvres représenté par un Pape qui s'imagine que les prières feront reconstruire l'édifice devrait avoir honte face à des mécènes comme Arnault et Pinault qui viennent immédiatement de débloquer 200 millions d'euros pour concourir aux restaurations, sans parler des  modestes 1 million déjà collectés par la Fondation du patrimoine.

    Un Pape roule sur l'or du Vatican et reste muet sur ce point. Comme d'ailleurs sur les scandaleux actes du clergé.

    Lamentable époque qui ne mérite pas ces témoignages de son histoire.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Avril à 01:46

    Bonsoir Claude,

    tu oublies que l'église n'est que prêtée pour le culte mais ne lui appartiens pas. Loi de 1905. Et notre pape actuel ne roule pas sur l'or car il se veut simple et vit modestement. Et toutes ces affaires sont bigrement compliquées du fait de loi canoniques qui tiennent des siècles précédents.

    Lire le livre de Véronique Margron "Un moment de vérité". Rien n'est simple, je ne dis pas qu'il n'a pas toujours choisi la bonne parole, mais il a voulu faire la vérité. Il a été abusé certaines fois (au Chili par ex.) et est revenu sur ses dires.

    Mais il faut savoir que 80% de ces affaires ne concerne pas l'église mais les foyers. Sans parler de l'éducation nationale et des milieux sportifs.

    Bonsoir mon amie et à bientôt.

    Bises.

      • Vendredi 19 Avril à 06:49

        Bonjour Sylvie, 

        excuse moi  mais vraiment cessons cette hypocrisie quand on se souvient du scandale du Banco Ambrosiano et autres malversations sans parler des affaires actuelles en matière de pédophilie et j'en passe. Le pauvre Pape! J'arrête car je n'ai pas envoiez de me stresser pour un tel individu et ses collaborateurs!

        Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :