• A certain idea of France, The life of Charles de Gaulle par Julian Jackson

    Cette biographie publiée en 2018 vient d'être réédité  chez Allen Lane du groupe Penguin Books  et a fait l'objet d'une traduction de Marie-Anne De Beru parue en aout 2019 aux édition du Seuil.

    Je n'ai  jamais fait partie des inconditionnels du Général, de même que je n'ai jamais adhéré à quelque partis politiques, syndicats. Le culte de la personalité est une chose qui me révulse; je refuse à quiconque le droit de me dicter ou croire pouvoir influencer mon comportement dans quelque domaine de que ce soit. Je juge les individus sur leurs actes et ma seule règle de vie est le refus de la compromission sous toutes ses formes. Je hais les procès d'intention.

    Ce préambule pour dire dans quel état d'esprit j'ai lu cet ouvrage dans sa version anglaise. Oui je sais pour certains c'est du snobisme, pour moi c'est tout simplement respecter l'auteur s'exprimant dans une langue quel-qu’elle soit qu'une traduction qu'on le veuille ou, si soignée soit elle, dénaturera qu'on le veuille ou non. Je me suis opposé farouchement à mon dernier prof de théâtre, Francine Walter sur cette idée que l'on pouvait parfaitement rendre le style de Shakespeare en Français. Non, cent fois non, on ne peut pas rendre en Français, la rythmique, la sonorité, le timbre de la langue du XVIe siècle anglais dans la langue française pas plus que rendre la notre en traduisant en anglais, Corneille, Racine ou Molière.

    Julian Jackson signe avec cette nouvelle biographie un monument de 777 pages dans son édition originale.

    Tout au long de sa lecture, j'ai éprouvé à de nombreux moments des périodes de profond agacement du fait d'une certaine tendance qu'à l'auteur à adopter un ton de dérision pour certains actes, certaines déclarations de l'homme du 18 Juin.  Je l'ai trouvé à de nombreuses reprises manquant d'objectivité sans doute du fait de ses origines britanniques; mais dans le fond est-il possible d'écrire une biographie sans y mettre un peu de ses convictions personnelles?

    C'est en fin de compte en arrivant au dernier chapitre que j'ai réellement apprécié le tour de force d'une telle entreprise qui en particulier utilise de nombreux documents jusqu'ici gardés secrets pour diverses raisons.

    Pour moi De Gaulle n'a jamais été considéré comme un tyran, dictateur, fasciste, pour ne citer que certains des vocables utilisés par ses opposants dont certains poursuivent encore son dénigrement systématique, telle ce titre de l'article de  Ferdinand Mount. sur le site Books: "De Gaulle fourbe, cynique et rétrograde".

    Il est difficile d'être d'une plus grande mauvaise foi.

    Que De Gaulle est commis des erreurs, ait été par moment un provocateur (cf. sa sortie au Quebec), qui n'en commet pas. Il fut en tout cas un visionnaire que cela plaise ou non, il a prévu la débâcle de 1940, la chute du bloc soviétique et bien d'autres événements majeurs du XXe siècle. Qui dit mieux? 

    Tout ceci est remarquablement développé  et mis en perspective, dans cette remarquable biographie qui pèse son poids tant en kgs (1.5kgs) que surtout en qualité et devrait être lue par chacun des français pour remettre en perspective certaines admirations injustifiées et injustifiables de ces successeurs depuis l'avènement de Pompidou en 1969. J'ai rarement été pris, réagis verbalement dans la solitude de mon appartement, depuis ma lecture du livre de William Shirer sur le IIIe Reich paru en 1964.

    Prévoir un lutrin ou équivalent pour la lecture. Seul effet négatif en ce qui me concerne, un joli hématome au bras gauche, mais anticoagulant oblige!

    On ne pouvait pas rendre un meilleur hommage à cette figure quasi unique de notre histoire que cette phrase que je traduis maladroitement et qui conclu le dernier chapitre du livre:

    "...Maintenant que les rancœurs des soutiens de Vichy sont depuis longtemps tombées dans l'oublie, il ne saurait être un seul citoyen français qui ne puisse reconnaître la vérité de l'affirmation de Jacque Maritain [citée plus haut dans l'avant dernier paragraphe du livre] et qui ne saurait être à bon droit plus fier de son pays du fait du résultat que De Gaulle réalisât entre 1940 et 1944.Il sauva lhonneur de la France."

    Prévoir un lutrin ou équivalent pour la lecture. Seul effet négatif en ce qui me concerne, un joli hématome au bras gauche, mais anticoagulant oblige!


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Janvier à 16:54

     

    Bonjour Claude,

    accepte mes excuses pour ce copié/collé mais déjà que je suis très en retard, je me paye une conjonctivite allergique carabinée et même mes gouttes me calment  peine. J’ai voilé la petite lampe qui éclaire peu, mais agresse moins mes yeux. Et la lumière de mon ordi est au minimum.

    Merci pour ton gentil com et belle journée.

    Bises.

    <style></style>
    2
    claude101141
    Dimanche 26 Janvier à 17:10

    Ma chère Sylvie, fait attention ce que tu décris de tes yeux me rappelle étrangement ce que fut ma kératite en 1998! Il faut voir un ophtalmo et ne pas trainer. Bon courage et soigne toi illico, prestissimo.

    Bises

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :