• Fierté à la française!

    Après la dégringolade organisée par la gauche depuis plus que quarante ans, du niveau de l'enseignement des jeunes, du primaire au secondaire voire sans doute aussi du supérieur, histoire de ne pas traumatiser ces pauvres élèves qui avant d'entrer dans le supérieur sont affublés du titre "d'étudiant", afin de leur donner l'impression qu'ils sont supérieurs à leurs ainés, voilà que grace au Covid19 ceux de terminale sont les heureux possesseurs à 91% du baccalauréat!

    Que doit être le niveau de ceux qui ont échoué! Il faut vraiment le vouloir pour être collé à un bac qui depuis 40 ans va de succès en succès en matière de déliquescence du niveau de ceux qui l'obtiennent avec la complicité des responsables, du ministre de l'Education Nationale au dernier des profs, plus lamentables les uns que les autres.

    Je parle d'expérience et n'ai pas oublié ces copies d'examens de DESS de Finances à ASSAS que je dû corriger avec les perles suivantes en analyse financière:

    "La société qu'elle a du mal à faire rentrer l'argent" écrivait sans rougir l'un de mes étudiants! Je fis remarquer à ce grand litteraire qu'il ne pourrait mettre ce genre de phrase dans un rapport, à quoi il eut l'arrogance de me répondre qu'il choisirait un  job où il n'aurait pas à en rédiger! "Cherche mon vieux, cherche toujours!"

    "D'où vient la société, où est la société, où va la société" m'écrivait une autre suscitant de ma part de rage, le commentaire suivant " Et vous pensez aller où!". Remarquez à sa décharge partielle, elle avait tenté d'annoncer un plan en prélude de sa copie.

    Pire dans cette situation actuelle, est l'attitude du Président de la République qui a l'indécence de féliciter les  quelques 600000 reçus! Quelle honte! Décidément cet individu ne sait pas comment faire la pèche aux voix pour 2022! Rien ne l'arrêtera dans sa soif de pouvoir. Monsieur Macron pourrait se voir décerner le Prix Nobel de la compromission sans aucune hésitation, il ne pourrait être battu que par son homologue de la Maison Blanche; il est vrai que ce dernier, sociopathe de première grandeur, est bon comme dirait Eugène Labiche dans son bijou , Doit-on le dire, "... à mettre au Jardin des Plantes"!

    De l'autre coté de l'Atlantique, on a guère non plus de quoi être fier: racisme, xénophobie, irresponsabilité devant les ravages d'une pandémie que le pouvoir refuse de regarder en face et de prendre les mesures drastiques qui s'imposent; mais il est vrai comme dirait Vespasien que " L'Argent n'a pas d'odeur" et celui des cadavres qui s'amoncèlent chaque jour, près de 2000 quand on suit les chiffres officiels sans doute sous évalués. Seule CNN a le courage de dire en face ce que la chaine pense de la situation et du pouvoir en place. Même ceux qui en coulisse condamnent l'attitude criminelle de Trump, n'ont pas le courage d'élever la voix haut et fort devant pareil scandal, à de très rares exceptions. 

    Tout ceci est le reflet d'une époque où morale, éthique, compétences, sont relégués au nième rang des préoccupations au profit d'un laisser faire, d'un appétit de jouissance et de la médiocrité la plus totale! Seule une catastrophe économique de première grandeur, et il n'est même pas certain que celle qui nous fait face suffise, ne permettra peut-être d'inverser le cours de cette descente aux enfers!

    Triste constat!

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Juillet à 23:27

    Bon c'est vrai cher Claude,

    c'est le bac au rabais, mais certains bons élèves râlent de n'avoir pu passer toutes les épreuves dont les oraux où ils espéraient de meilleures notes et passer d'une mention bien à très bien. Car une de mes petites filles qui va faire une prépa Sciences Po, ne trouve pas les lycées qui l'intéresse. Elle est prise à Lilles et Toulouse mais espérait Orléans (ou elle n'est que 3è sur liste d'attente)  d'ci le 15/07 c'est encore possible.

    Bon mais c'est une élève travailleuse. Le Covid n'a pas fait que des heureux.

    Bonne soirée Claude et bises.

    2
    pujol
    Vendredi 10 Juillet à 06:42

    Ma chère Sylvie, le problème c'est que les mentions données à des élèves avec un bac d'un tel niveau n'ont plus le moindre sens. L'an dernier ou l'année d'avant il y avait 43
    % de mentions! Le ridicule ne tue pas! On baisse les notes pour faire croire que les candidats sont brillants ou pour en laisser passer davantage. Aucun des bacheliers post Mitterand  ne pourrait avoir le bac que Georges, toi et moi avons obtenu! En fac ça ne vaut pas mieux. Ils n'ont pas la culture générale nécessaire pour cela; on ne passe pas des examens à coup de QCM comme pour bien des épreuves cela se fait aujourd'hui. La France aujourd'hui peut se vanter d'avoir atteint le niveau d'un pays émergeant en matière d'enseignament et de niveau de culture générale de sa jeunesse!

    Bises

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :