• Le Service dit Public ou comment travailler en en faisant le moins possible

    Quand on nous vante les mérites des sociétés nationalisées et des fonctionnaires qui y travaillent, voici le vécu hier soir avec la SNCF. C'est parfaitement vérifiable.

    Partant pour Caen le 10 août prochain avec mon épouse, j'ai décidé de faire usage du service "Accès Plus" de la SNCF pour l'aider au départ comme à l'arrivée à Caen dans nos déplacements; suite à deux fractures des deux cols du fémur et une prothèse de hanche à chaud, elle a à 79 ans, elle a des difficultés à se déplacer sur de longues distances.

    Nous savons tous que la numérotation des wagons sur les trains est loin d'être logique et que rien ne dit que vous n'ayez à faire la longueur de la totalité du train pour trouver votre voiture. Nous partons trois semaines en vacances et on ne peut imaginer un seul instant que nous voyagions avec une seule valise pour nous deux.

    Or voici d'ores et déjà les conditions imposées par le transporteur ferroviaire national: 1 seul valise de 15 kgs pour le passager handicapé ne sera prise en charge par l'employé de la société.

    Il faudra qu'on m'explique ce que l'on peut pouvoir mettre pour deux personnes dans une valise pour ne pas dépasser ce poids! Les collaborateurs de la SNCF à commencer par le directeur commercial de l'entreprise ont-ils voyagé dans leur vie? C'est à croire que non!

    Je demande alors s'il y a une possibilité de prise de bagages à domicile puisqu'il y a possibilité de livraison au domicile. Et bien non, ça n'existe pas! Cela ne s'arrête pas là, demandant si l'on pourra me fournir un chariot pour porter moi-même mes bagages, réponse négative sous l'excuse du plan Vigipirate!

    Qu'on m'explique pourquoi ce plan qui est en place aussi dans les aéroports permet là d'avoir des chariots pour que les passagers puissent transporter leurs bagages jusqu'au check in ou sortir de la zone de leur récupération après un vol.

    Voilà une entreprise qui à l'arrogance de se prétendre au petits soins de ses clients qui considèrent que le handicap ou l'âge avancé ne mérite pas quelques égards.

    Dans le fond je ne trouverai pas anormal de payer un supplément dans un cas pareil pour le service rendu; je n'ai pas cette sale mentalité d'assisté sévissant dans notre pays fruit de 40 années de gauchisme imbécile, qui croit que tout doit être gratuit dans la vie; je demande ou plutôt j'exige qu'une entreprise que je finance non seulement par le prix des billets que j'achète mais aussi par les impôts que je verse à l'Etat qui les redistribue sur les différents postes du budget entre autres du ministère des transports me considèrent et en un mot me respecte et ne me prenne pas pour un vulgaire objet simplement là pour cracher au bassinet et permettre à ces employés non seulement d'avoir une sécurité de l'emploi mais en plus des avantages sans nombre dont les transports gratuits bien souvent.

    Je résoudrai le problème grâce à l'aide de mon fils, mais tout de même il y a des limites au manque de considération et de sens commercial et du service public vis à vis de ses clients.

    En tous cas oui il est temps qu'on mette au pas toute cette bande de fonctionnaires hyper gâtés quitte à privatiser nombre de services publics en sureffectifs et qui bien souvent sont entrain de se tourner les pouces du matin au soir.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :