• Macron et la communication

    Le Président se distingue sans doute de tous ceux qui l'ont précédé par son style de communication. 

    Il est difficile de trouver un homme publique aussi incapable que lui d'exprimer le moindre sentiment dès qu'il ouvre la bouche ou prend son stylo.

    Pour preuve le message adressé sur twitter au parents et proches des deux jeunes pompiers décédés lors de leur intervention pour éteindre l'incendie du 9e à Paris, hier. Un homme sensible aurait fait faire immédiatement une recherche des coordonnées téléphoniques des parents des deux jeunes gens et aurait appelé en direct les familles pour leur exprimer sa tristesse et son soutien moral. Rien de tout cela, un message qui ressemble presque à ces télégrammes des années 50. Si ce n'était pas si tragique on en ferait un pastiche du célèbre sketch d'Yves Montant et Simone Signoret.

    Cet homme ne ressent rien, a-t-il pour les autres de la compassion? Qu'il parle à un chômeur ou à un retraité ou actif, tout est factice même le sourire figé qui sue le mépris.

    Aujourd'hui c'est sa fameuse lettre aux français. Un tissu des grands poncifs hypocrites et mensongers de la gauche caviar.

    Il parait que nous sommes un pays fraternel! Ah bon? Où ça? Quand ça?

    Quand les actifs insultent leurs aînés à la retraite?
    Quand 80% des Français insultent les 20% qui paieront la taxe d'habitation?
    Quand ces mêmes 80% insultent ceux qui par leur travail, leur volonté de toujours se former davantage réussissent mieux et donc à juste titre sont mieux rémunérés, créent des entreprises et donc des emplois et des produits que ces 80% sont bien contents de trouver dans leur assiette ou dans leur appartement voire ces chers mobiles dont ils ne peuvent se passer même 30 secondes?

    Monsieur Macron poursuit dans son autosatisfaction de fonctionnaire à l'abri des problèmes d'emploi, grassement rémunéré, continue à allègrement jeter l'argent par les fenêtres demandant aux  Français de payer la note qui s'alourdit chaque jour car quand lui dépense il ne regarde pas si le compte en banque de la société France est créditeur ou pas. Le Français quel que soit son niveau social et de revenu lui doit regarder son compte en banque et ne peut s'endetter que sous certaines conditions pour combler les trous et passer un certain âge où hélas les dépenses deviennent de plus en plus lourdes et de moins en moins couverte par une sécurité sociale qui encore vit à l'âge de la diligence et par des mutuelles qui trouvent toujours de bonnes excuses pour ne pas rembourser le complément sauf par contre pour augmenter leurs tarifs.

    Voilà la France dont ce président qualifie d'exceptionnelle, gérée par une bande de copains qui s'en mettent eux plein les poches et devraient voir leur taxe d'habitation triplée, pour leur rappeler qu'ils doivent, c'est la mission que leur ont donné les électeurs, diminuer la dette colossale du pays au bord de la faillite et dont le taux d'imposition global est le plus élevé d'Europe voire du monde.

    Non Monsieur le Président garder votre lettre, votre débat qui ne sera qu'une mascarade car vous avez d'emblée sorti des sujets celui essentiel de l'afflux scandaleux de migrants non seulement qu'on ne peut traiter de façon civilisée quand on n'arrive pas à résoudre le chômage existant, mais qui n'ont pas l'intention de s'intégrer dans la population française voulant garder à tous prix leurs coutumes voire nous les imposer et qui s'ils sont migrants c'est parce qu'ils ont été incapables de gérer ou faire gérer correctement leur pays d'origine.

    De ce point de vue nous commençons nous Français à suivre leur exemple et à quitter un pays où vivre est de plus en plus insupportable vu le mépris que ses dirigeants et une partie de la population ont pour leurs concitoyens.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Janvier à 22:22

    Bonsoir Claude,

    en grandissant +++ ton texte j'ai réussi à le lire, mais ça me fatigue les yeux.

    Bon tout ce que tu dis sur lui est oK (il est pervers narcissique à tous les coups il en a tous les symptômes) Bon un jour je vais me retrouver en prison avec tout ce que je dis.

    Bonsoir et bisous.

    2
    Lundi 14 Janvier à 00:18

    Désolé mais j'ai un ticket de priorité sur toi! Tu m'apporteras des oranges! LOL!

    J'vas m'coucher!. J'ai passé l'après midi a regarder le superbe Guillaume Tell de la Scala de Milan de 1985! Quelle partition, par contre faut suivre l'intrigue, pas évident surtout sans sous titres en français, mon italien est trop sommaire.

    Bises, mille bacci

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :