• Histoire de la France, le vrai roman national de Jean-Christian Petitifils chez Fayard

    Jean-Christian Petitfils est sans doute à l'heure actuelle le meilleur de nos historiens traitant des hommes et des évènements qui ont marqué notre histoire.

    Cet ancien banquier,docteur en science politique (1971), licencié en droit public et en histoire-géographie, diplômé de Sciences Po (section PES, promotion 1967) et de l'Institut d'administration des entreprises de Paris, fondé de pouvoirs (1977), sous-directeur (1983), puis directeur adjoint (1990) de la banque de Suez et de l'Union des Mines, devenue banque Indosuez3, puis Crédit Agricole Indosuez, Executive director à Calyon Corporate and Investisment Banking (2004) où il a dirigé le Service des montages juridiques des opérations financières, Secrétaire général du groupement pour la Modernisation de la distribution (1976-1991). Il a pris sa retraite en 2004.

    Parallèlement, il a mené une carrière d'historien et d'écrivain. Après plusieurs ouvrages d'Histoire et de Science politique (La Droite en France, L’Extrême droite en France, Le Gaullisme, Les Socialismes utopiques) et des biographies de personnages du Grand Siècle (Le Véritable d'Artagnan, Le Régent, Lauzun, Madame de Montespan, Louise de La Vallière,le Masque de fer4, L'Affaire des poisons, L'Assassinat d'Henri IV), il a écrit un ouvrage de synthèse sur Louis XIV, fruit de vingt-cinq années de travail (1995). Ce dernier combine une approche originale, mêlant science politique de l'Ancien Régime et biographie classique, insistant notamment sur les mécanismes de fidélités, de clans et de clientèles, essentiels dans un système politique en voie d'étatisation. Ce livre a remporté un grand succès (55 000 exemplaires). Dans la même lignée, il a poursuivi avec des biographies de Louis XVI (70 000 exemplaires3), Louis XIII et Louis XV.

    Il s'est intéressé également au personnage historique de Jésus. Son étude, parue en 2011, a été un très grand succès tant auprès des croyants que des incroyants (160 000 exemplaires). (source Wikipedia).

    Publié en 2018, le nouvel ouvrage cité en titre est une somme de près de 1200 pages qui nous fait parcourir l'histoire de notre pays 841 à 2017, de la bataille de Fontenoy-en-Puisaye à l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron.

    Le talent de l'auteur est celui de savoir par un style simple, souple, sans contorsions sémantiques, se mettre à la portée du lecteur moyen qui ne cherche pas à aborder l'histoire de manière scientifique à l'instar des universitaires patentés.

    Jean-Christian Petitfils au travers du déroulement de l'histoire de France montre comment la notion d'Etat Nation s'est progressivement mise en place au cours des siècles avec ses poussées en avant et ses brusques reculs. 

    Les derniers chapitres consacrés à l'après seconde guerre mondiale sont tout particulièrement passionnant car il montre comment au cours des dernières décennies le retour aux mauvaises habitudes des Français ont fragilisé les piliers de la République. S'il aborde l'arrivée de Macron, il se garde bien de la commenter ou de l'analyser :

    "...Notaire du passé, l'historien ne saurait être le journaliste de la proche histoire et moins encore le commentateur du présent... "dit-il à l'avant dernier chapitre.

    Cela ne l'empêche pas de faire le constat quelques lignes plus haut d'un "Triste Bilan. L'histoire jugera avec le recul nécessaire et peut-être nuancera-t-elle son verdict, mais il est difficile aujourd'hui de ne pas qualifier d'accablant le quinquennat de François Hollande..."

    Plus tard dans le dernier chapitre, il sous titre le dernier paragraphe "Sauver le vrai Roman National" et écrit :

    "...Des multiples dangers qui menacent aujourd'hui la France, on en retiendra trois: Le multiculturalisme, le déclinisme et le déni de son histoire. La France peut-elle se résoudre à devenir une simple juxtapositions de tribus, ne cohabitant que grâce à un fragile "vivre ensemble"...?"

    Tout est dit. Est-ce que nos dirigeants actuels et ceux qui aspirent à le devenir en ont pris conscience? Est-ce que la jeunesse actuelle si forte à mépriser l'enseignement de l'histoire au collège et au Lycée ainsi que leurs aînés qualifiés de rabâcheurs du passé, vont enfin comprendre le danger que cela représente pour l'avenir du pays?

    Petitfils cite De Gaulle et conclue avant de signer son remarquable travail:

    ""...Vieille France, accablée d'histoire, meurtrie de guerres et de révolutions, allant et venant sans relâche de la grandeur au déclin, mais redressée de siècle en siècle par le génie du renouveau" Oui, mais quand?"

    Un livre à lire impérativement et à imposer aux jeunes et à nos irresponsables hommes politiques, le Président de la République en tête.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Février à 00:02

    Bonne lecture Claude,

    moi je soigne mon nouvel état de conjonctivite (sur 1 seul oeil pour une fois, mais c'est la fin, mais j'ai mis des lunettes anti-écrans bleus. Ca aide.

    Bisous et bonne lecture.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :