• Herman Göering par François Kersaudy

    C'est la première biographie en langue française sur le second personnage du troisième Reich. Il est sorti en 2013 et est disponible dans la collection tempus de Perrin.

    Voilà près de 1000 pages qui se lisent comme un roman policier.

    Kersaudy, spécialiste de la seconde guerre mondiale, a un style d'écriture  simple, direct, en le lisant on a l'impression d'être à ses cotés et qu'il vous raconte les faits au cours d'une conversation à bâtons rompus sans effets professoraux ce qui est trop souvent le tort des historiens par profession comme lui. Il me fait penser à William Shirer dont j'ai commenté les livres ici.

    Drôle de personnage. Tour à tour humain puis cruel. Capable de faire fuir des juifs pour leur sauver la vie et pourtant monstrueux lors de la nuit des longs couteaux. Choqué par les dégâts de la nuit de cristal mais mettant en place tout un système pour récupérer au profit du Reich les indemnités versées par les assurances aux propriétaires allemands des magasins juifs saccagés.


    Un mégalomane atteint comme dit l'un des ambassadeurs d'une diarrhée de décorations!
    L'auteur raconte que lors d'une soirée dans sa "villa" de Carinhall l'un des lions (il en avait 6 dans une fosse aménagée dans les sous sols) l'un d'eux pris d'un mouvement de tendresse pour une des invités, vint lui faire un câlin de sa patte dans le dos emportant dans la foulée, la robe et les dessous de la dame qui se retrouva à poil au milieu des invités et bien entendu au bord de l'infarctus!


    Son bureau faisait 150m²! La salle à manger permettait de mettre à table 50 invités et tout est à l'avenant. Tout est démesure chez le personnage qui cumule les titres au fur et à mesure de son ascencion au pouvoir. Il fera des efforts sans succès pour éviter le conflit mondial en 1939 souvent en cachette de Hitler et conclura par cette phrase prophétique: "Si nous perdons cette guerre, que Dieu ait pitié de nous"!

    Bien entendu il y a aussi le morphinomane résultant de l'administation de doses incontrôlées par le corps médical après sa blessure consécutive au putsch manqué de Munich en 1923. Toutes les cures de désintoxication ne lui permettront pas de s'en guérir. Cela a dû certainement jouer sur l'évolution progressive de son caractère ce qui n'excuse bien entendu en acune façon les actes commis.

    Livre passionnant sur un personnage que dans le fond on oublie de mettre au premier plan dans cette tragédie qui secoua le monde de la fin de la première moitié du XXe siècle. 


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Mai 2016 à 22:56

    Ah Claude,

    tu ne racontes pas tout là!!

    Bonne soirée et bises.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 10 Mai 2016 à 08:06

    je ne suis qu'à la page 400 et bien entendu  il y a bien d'autres aspects du personnage qui sont odieux. J'espère que l'on ne va pas être assez stupide pour croire un instant que je veuille défendre pareil individu même si on doit aussi tenir compte de différentes circonstances entourant son passage au Nazisme. Quand un Michel François Poncet ambassadeur de France à Berlin dit que Hitler avait fait une impression quasi hypnotique sur lui et était un génie en termes de talents oratoires, cela ne voulait pas dire qu'il partageait ses idées. Chamberlain et ses collaborateurs au Foreign office se sont tous faits piégés jusqu'au bout, de même le gouvernement français. Mes commentaires veulent montrer que le personnage de Göring est particulièrement complexe et offre des facettes surprenantes. C'est d'ailleurs un des intérêts majeurs du livre qui montre de la part de l'auteur une remarquable objectivité rare considérant la façon dont a été traité cette page d'histoire. Dois-je rappeler qu'une majorité de français a voté et élu un Président en 1981 qui a collaboré avec Vichy et fut l'ami d'un monstre : Bousquet qui avait sur les mains le sang de près de 20000 compatriotes déportés lors de la rafle du Veld'Hiv.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :